Histoire d'Internet et de l'informatique
à partir de 1980

retour

années 1980

Joël de Rosnay (biologiste) créé le mot biotique (mariage de l'informatique et de la biologie)
mise au point d'un ordinateur biologique composé de mémoires et circuits logiques inspirés des molécules et des infrastructures des systèmes vivants
d'après les travaux du neuropsychiatre Warren S. Mc Culloch et du logicien Waletr Pitts (Université de Chicago, 12.1943)
application en 1986 avec l'ordinateur NET TALK de Terry Sejnowski

Création de COMPAQ par Rod Canion et Ben Rosen
départ de Canion en 1991 (CA passé de 455 milions ì en 1990 à 131 millions en 1991), Eckhard Pfeiffer président
filiale française en 1984
53% du CA sur le marché européen en 1991

Création de DEC (Digital Equipement Corporation) par Ken Olsen
départ d'Olsen en 1991 (déficit de 2.54 milliards pour un CA de 12.7 milliards), Robert Plamer président
forunisseurs de Bios Siutti et Phoenix Software

Création de DTK, filiale du groupe taiwanais Datatech
DTK France créé en 1989 (gérant Alain Tiquet, ne fonctionne que depuis 04.1991)
290.000 PC vendus aux USA en 1991 (7e rang)

Création d'UNISYS
machines sous Unix et comaptibles PC (l'activité micro représente 16% du CA 1991)

Création de VICTOR Technologies en Suède
acheté par Tandy en 1987 (USA, CA 4.5 milliards ì, bénéfice 195 millions en 1991)
Gérard Dutriez président de Victor Technologies France

Création de ZENITH DATA SYSTEMS (USA)
rachetée par Bull en 1989 (la micro-informatique représente 12% des ventes de Bull en 1988, 36% en 1992)

Programmes d'échecs: recherches développées à l'université de Carnégie Mellon, s'orientant vers le fonctionnement en parallèle de 64 processeurs spécialisés, autour du principe de Berlier (programme Belle, étude portant seulement sur l'ensemble des mouvements possibles pouvant aboutir à une case donnée)
travaux d'Andrew Palay (université de Carnégie Mellon) sur de nouveaux algorithmes dans lesquels on prend en compte une série de valeurs, fondée sur une certaine probabilité de qualité du coup (approche du raisonnement humain)

1980

Création d'AST
spécialisée, à l'origine, dans les cartes d'extension
premier micro-ordinateur en 1986
le CA passe de 206 millions ì à 688 millions de 1987 à 1991
Yves Borel PDG d'AST France

Fondation de PSION par David Potter (professeur à l'Université de Californie puis à l'Impérial College de Londres)
produit des logiciels de jeu pour le ZX 81 de Sinclair (simulateur de vol, jeu de backgammon, tableur Vu-Calc, gestion de fichiers Vu-Base)
Psion réalise la cassette de démonstration du Spectrum, puis les logiciels pour le QL (traitement de texte Quill, tableur Abacus, SGBD Archive, grapheur Easel, réunis sous le nom de Xchange pour IBM PC et compatibles)
Organiser en 1984

Ordinateur ZX 81 de Clive SINCLAIR
ZX 81 en 03.1981
Sinclair revend ses parts dans la société (85%) en 06.1985 au Pergamon Press (Maxwell - Daily Mirror) et devient président honoraire à vie
Amstrad rachète Sinclair en 04.1986

Bjarne Stroustrup (Bells AT&T Laboratories) crée le langage C++ (langage orienté objet)
Zortech C++ 2.00 en 1990
Borland Turbo C++ en 1990

premier logiciel PFS pour Apple II (Software Publishing Corporation)
auteur des IBM Assistants (PFS-File, PFS-Report et PS-Graph, 1986) et de Premier Choix (1988)

PACMAN
initialement Puckman, créé par la société Namco (Japon) à partir d'une ancienne légende
en couverture de Times en 1981
miss Pac Man en 1981, pusi Pac Man plus, Pac Land, Pac Attack, Pac Giirl, etc.


Vint Cerf créé une passerelle entre ARPAnet et CSnet (protocole TCP/IP)
IBM et la NSF crée Bitnet, IBM souhaitant contrer l'ensemble VAX-Unix-TCP/IP
logiciel Listserv, 4000 forums créés (listes de discussion), transpositions ListProc, Majordomo, etc. pour machines Unix
DARPA lève le secret militaire sur TCP/IP et le met à disposition gratuite du public
en Europe, le réseau Bitnet devient EARN (European Academic and Research Network)

1981

MOTOROLA 68000 8 MHz
développé par Apple, Sun, Apollo, Atari et Commodore (Amiga)

Ecran MDA (Monochrome Display Adapter, IBM PC): 25 lignes 80 caractères sans possibiltés graphiques

Accord APPLE Computer et APPLE Corporation (musique, les Beatles)
Apple Computer peut garder son nom s'il n'a aucune activité dans le domaine de la musique
en 1986, Apple II GS équipé d'un processeur sonore 16 voix puis, en 1987, Macintosh II (contrôleur de sons évolué, posiibilités de numérisation, cartes d'extension musicales, etc.)
Apple Corp intente un procès en raion des capacités sonores de ce dernier, Apple Computer propose de le dédommager en lui versant 10 millions de ì (Paul Mc Cartney utilise un Macintosh pour ses production musicales)
Apple n'améliore plus de façon significative les qualités sonres de ses appareils, les différets accessoires étant produits par des sociétés indépendantes (interfaces MIDI, échantillonneurs, etc.)
en 1990, Apple Computer inscrit à son bilan une provision de 38 millions de ì (indemnité envisagée en cas de nouveau procès)
somme de 29 millions versée en 1991 pour permettre à Apple Computers d'utiliser le même nom que la maison d'édition des Beatles
les nouveaux Macintosh Quadra peuvent, pour la première fois, produire et recevoir les sons en stéréo en 16 bits (qualité CD)

IBM PC (Personal Computer, 08): Don Estridge, nom officiel IBM PCG
processeur 8088 4.77 MHz 8 bits, bus 8 bits, 64 ko de mémoire vive (extensible à 256 ko sur la carte mère), écran monochrome 25 lignes 80 colonnes (MDA), clavier 83 touches, interface pour lecteur de cassettes (pas de lecteurs de disquettes), alimentation 65 W, 5 connecteurs d'extensions
l'IBM PC ne reconnaît pas les didsques durs jusqu'au 27.10.1982 (mémoire morte)
IBM PCG 256 (mémoire 256 ko, 1 seul lecteur de disquette) 12.000 F HT (18.000 F avec une carte monochrome, un écran, et un clavier)
promotion accompagnée par Charlot (Charlie Chaplin)

Création d'IPC (Singapour)
implanté dans 40 pays, IPC France en 1987 (Fred Banrroch)

MEMOREX devient filiale à 100% de BURROUGHS Corpoation
se place au 3e rang mondial rn C.A. de l'industrie informatique

XEROX 820 (07), surnommé "the Worm" (le ver)

Transportable COMPAQ

Microdisquette 3"1/2
norme définie par le MIC en 1982 (comité de l'industrie des microdisquettes) et proposée en 1983 à l'ANSI, boîtier rigide en plastique, ouverture pour la tête de lecture protégée par un volet automatique

Gestion de fichier Prologue DIALOGUE, monofichier multicritère, disponible sous Prlogue et DOS
v2 base de données
Dialogue 2-Menu (moteur de requête Bal/Albal)
Dialogue 3 en 02.1992 (SGBD relationnel, sous Prologue et système Unix)

Microsoft MS-DOS 1.0 (Microsoft Disk Operating System, pour IBM, 08)
Kildall (Digital Research) refusant de concevoir le système d'exploitation de l'IBM PC, estimant que CP/M devrait suffire et qu'il faut attendre la version CMP/86 16 bits, IBM se retourne vers Bill Gates (Microsoft) qui met au point MS-DOS
dérivé du 86-DOS, proposé par Tim Patterson en 05.1979 et racheté par Microsoft en 1980, après la visite d'IBM qui y adjoint les routines nécessaires à la gestion des disquettes (5"1/4 SF-SD 160 ko) et de la mémoire vive 64 ko (limitation à 640 ko décidée en 1980)
écrit en grande partie par Bill Gates lui-même (les 3 premières années de microsoft, il écrit plus de la moitié des lignes de programmes éditées)
PC-DOS 1.0 sur IBM PC en 08.1981
version PC-DOS diffusées par IBM et MS-DOS par Microsoft à l'intention des contructeurs de compatibles
devenu un standard pour les machines type PC (60.000.000 d'exemplaires vendus à 09.1991)
la version 1.05 corrige les erreurs de 1.0 et est, de fait, la première vraie version de MS-DOS: correction du Basic, support des disquettes double face, amélioration des commandes dir et copy, apparition de l'utilitaire exe2bin qui traduit le module de chargement (format .exe) en image mémoire (format .com)

Tableur MULTIPLAN pour Macintosh
Microsoft (Bill Gates) est le premier éditeur indépendant à sortir un logiciel pour le Macintosh
MULTIPLAN pour l'IBM PC, v3 1988, v4 1989
version Junior en 1988

Tableur SUPERCALC de Sorcim (02)
v4 02.1987

Magazine LE MONDE INFOMATIQUE (IDG Communications France)

1982

Théorie de John HOPFIELD (chimiste au Californian Insittut of Technology) sur les neurones formels
machines neuronales
THINKING MACHINES commercialisée par les Laboratoires Bell (Californie) (circuit de 256 neurones, 65.536 processeurs, chacun d'eux étant connecté à ses 4 voisins immédiats, 3 millions ì, 7 à 8 fois moins cher que les super- ordinateurs équivalents)

Microprocesseur INTEL 80186

Microprocesseur INTEL 80286: bus internes 16 bits, 130.000 transistors, 24 lignes d'adresse (16 Mo adressable), 6 à 10 MHz (puis 8 à 16), bus ISA
multitâche, mode protégé, etc
version 80C286 à consommation réduite pour les portables (processeur CMOS, Complementary Metal Oxide Semiconductor)

1ère carte écran HERCULES: possibilités de graphisme pour l'écran monochrome de l'IBM PC, 720x348 points

premier compatible PC COMPAQ (Rod Canion, Texas, US)

Ordinateur 16 bits SIRIUS 1 (début 1982)
graphisme 800x600
rebaptisé Victor 9000

premier portable de Jonathan OSBORNE

12 kg, 64 ko de mémoire vive, 2 lecteurs 5"1/4 de chaque côté, écran cathodique 10x7 cm 24 lignes de 52 caractères, processeur Z80 4 MHz, tout le logiciel nécessaire fourni gratuitement avec la machine (20.000 F, format machine à coudre)
Osborne cesse ses activités en 1983 (problèmes de gestion)
premier logiciels de reconnaissance de caractères sur IBM PC

Le français Philippe Kahn (professeur de mathématiques) créé BORLAND
il écrit le langage Turbo-Pascal en 1983

Ashton-Tate DBASE II (SGBD)
dérivé du programme Vulcan de Wayne Ratliff (1978)
DBASE III, DBASE III+ 10.1987
DBase IV en 02.1988 (245 nouvelles commandes, utilisation du langage SQL, travail de 150 programmeurs pendant 3 ans, d'après A-T)
DBase IV 1989 (plus rapide, plus performante, moins gourmande en mémoire), v1.0 02.1990

LOTUS 1-2-3 (01)
écrit par Mitch Kapor, fondateur de Lotus (avec Ben Rosen), pour l'IBM PC
entièrement écrit en assembleur 8086
v2 en 1985, v2.01 1988, v2.2 1989, v2.3 1991 (286), v3.0 en 1988, v3.1 1990, v3.1 + 07.1991 (386), v4.2 en 1990
123 Windows 1991, v1.0 1992
123 Macintosh 1991.

Microsoft PC-DOS 1.1 et MS-DOS 1.25 (05): 2 lecteurs de disques double face 5"1/4 320 ko, gestion interface série

1983

Création du réseau français de revendeurs agréés PC (18.01, 35 personnes)
210 distributeurs animant 390 points de vente en 1988
René Le Goff directeur d'IBM France

APPLE Lisa: 512 Ko/1 Mo, lecteur 3"1/2 400 Ko, disque dur 10 Mo (59.000 F)
gros échec d'Apple

HEWLETT PACKARD HP 150 (10)
Intel 8088 8 MHz, 256 Ko, écran tactile, interface HP-IB RS 232 C, disquettes 3"1/2 (en 1985, 36.100 F, 41.400 F avec lecteur 2x710 Ko, 68.200 F avec disque dur 15 MO et sauvegarde 710 Ko)

IBM PC/XT (Extended Technology, 03)
processeur 8/16 bits 8088-8086 4.77 MHz, 256 ko de mémoire vive (extensible à 512 ko), unité de disquettes 160 ou 360 ko, possibilité de contrôle d'un ou deux disques durs de 10 Mo, 8 connecteurs d'extension 62 broches (A partir de 25.000 F HT)

IBM PC Junior (Peanut): "Le ratage le plus cuisant de l'histoire de l'informatique"
projet lancé en 1982 par Bill Sydnes, sortie prévue fin mai 1983
le vice-président d'IBM, Don Estridge, appose son veto puis exige la non concurrence avec l'IBM PC
entrée en production des machines de pré-série à Teledyne, Tenessee
les premiers exemplaires étant incapables de fonctionner suites à des modifications entreprises par Sydnes (Sans en informer personne), 30 ingénieurs sont dépêchés pendant 3 mois pour essayer de rendre fiable et conforme la machine
présentation officielle le 01.11.1983, disponibilité au premier trim. 1984
une unité centrale, un clavier à liaison infrarouge de 62 touches, transformateur d'alimentation externe, 2 emplacements pour cartouches de jeux, port pour mannette (Vendu sans écran)
microprocesseur Intel 8088 4.77 MHz, 64 ko de mémoire
669 ì (5.600 F): 64 ko de mémoire extensible à 128 ko
1269 ì (11.000 F): 128 ko de mémoire, lecteur 5"1/4 360 ko
connecteurs: mémoire vive 64 ko (140ì), lecteur externe de disquette (480ì), modem interne 300 bps (199ì), adaptateur pour imprimante thermique (175ì)
interface pour clavier 83 touches, boîtier d'extension mémoire, lecteur externe de disquette supplémentaire disponible avec un second tranformateur d'alimentation ("Forêt de fils)
câble de raccordement à une TV (30ì, affichage médiocre en mode texte 40 colonnes sur version de base) ou écran RVB en option (680ì)
prix très élevés par rapport aux Commodore, Oric et Sinclair, possibilités d'extensions réduites (non concurrence avec l'IBM PC), compatibilité incertaine (128 ko de mémoire seulement), très lent (pas de mémoire vive pour l'affichage)
version améliorée lancée en juillet 1984 (nouveau clavier, synthétiquer de voix 196 mots, 512 ko de mémoire)
campagne promotionnelle fin 1984 dans 80 mensuels, 160 quotidiens et toutes les chaines télé, coût réduit 799ì (écran compris)
commercialisation abandonnée le 19.03.1985 (moins de 600 jours après son lancement, 500.000 vendus dont 1/3 les 2 derniers mois, à perte)

ORIC 1 (Oric Products, 02)


8 couleurs, 3 canaux de son et 3 de musique,
48 Ko de mémoire utilisateur,
sortie Peritel, sortie vidéo,
port cassette, port imprimante et bus d'extension
2500 F, lecteur de disquette en 01.1984 (1100 F)
Oric Angleterre dépose son bilan en 02.1985
transfert des activités en France, 06.1985
(SPID/Eureka Informatique, PDG Jean-Claude Talar)
ORIC Atmos (11)

premier portable compatible PC COMPAQ

Apparitin du CD Audio (compact disc)
norme définie par Philips et Sony, diamètre 12 cm, fabriqué par pressage

Définition de la norme ANSI de l'American National Standard Institute

Le programme d'échecs BELLE reçoit le premier titre officiel de US Master avec un Elo de 2203 points (10)
écrit par Hans Berliner, qui envisage d'étudier seulement l'ensemble des mouvements possibles pouvant aboutir à une case donnée
prix de 5000 ì remis à ses créateurs (offert au premier programme à passer le cap de Grand Maître national américain)

Programme d'échecs Cray BLITZ tournant sur Cray XMP
battu 4 à zéro par David Levy, Grand Maître International

Microsoft PC/MS-DOS 2.0 (03) pour l'IBM PC/XT
MS-DOS s'éloigne du CP/M pour proposer un système plus moderne, se rapprochant un peu d'Unix
introduction de la notion de système de gestion de fichiers hiérarchisés (répertoires et sous-répertoires)
modification de la commande Format (passage de 8 à 9 pistes soit 184.320 octets contre 163.840 pour les simples faces et 368.640 contre 327.680 pour les doubles faces)
gestion des disques dur fixes (10 Mo), de leur partitionnement et attribution de label
configuration optimale par gestion des tampons (20 tampons de 512 octets au maximum)
regroupement des commandes spéciales dans le fichier config.sys, lu au lancement du système
redirection vers les périphériques standard d'entrée et de sortie (inspiré d'Unix, signes > et <)
nouvelles commandes (assign, backup, chdir, graphics, mkdir, print, rndir, verify - break, cls, ctty, echo, for, goto, if, path, shift, vol)
2 lecteurs et clavier 85 touches
adoption de la barre inversée (\) pour indiquer les chemins des répertoires, ce qui pose de gros problèmes hors USA

Microsoft PC/MS-DOS 2.1 (03)
corrections de erreurs de la version 2.0, spécificités pays étrangers (clavier, date, signes monétaires, positions des points et virgules dans les nombres), mémoire vive 128 ko
version 2.11 réservée aux constructeurs de compatibles (traduite dans une cinquantaine de langue, à l'origine de l'avènement de MS-DOS)

TURBO-PASCAL (Philippe Kahn, Borland)
développé en Europe et diffusé en vente par correspondance
v4.0 en 11.1987, v5.0 04.1989 (version professionnelle incluant l'assembleur Turbo Assembler et un outil de debogage Turbo Debugger)
v5.5 orienté objet

console 8 bits NINTENDO NES (Nintendo Entertainement System)


Fred Cohen, de l'université de Californie du Sud, fait une démonstration de virus le 3 novembre sur un VAX 11/750
il infecte la machine en moins de 30 minutes.
A la suite de quoi les administrateurs de l'université interdisent toute expérience sur ce système..

Traitement de texte TEXTOR de l'éditeur français Talor
Textor 4 en 01.1988 (entièrement réécrit)

Interface WINDOWS de Microsoft annoncée officiellement
mise en chantier en 09.1981, disponible en 11.1985 (v1.01, Bill Gates)
pour micros 8086 et 80286, écran EGA et bus AT
v2 10.1987, Windows 2.03, 286 et 386 en 1988
changement d'orientation en 1989 pour aboutir à la version 3.0 en 05.1990 (1.000.000 d'ex. en 6 mois, malgré un fonctionnement erratique)
3.000.000 d'utilisateurs au 06.1990
v3.1 05.1992 (gestionnaire de mémoire réécrit, OLE, polices True Type)

Hebdomadaire HEBDOGICIEL (07.10.1983)
12.000 exemplaires du 1e numéro, 50.000 ex en 1986
rédacteur en chef Gérard Ceccaldi, éditeur Shift Editions
arrêt de parution en 01.1987 (n° 168)

Amstradebdo créé le 22.10.1986 (1 cassette de programmes par mois)

Magazine INFO PC (IDG Communications France)

l'ARPAnet est entièrement sous TCP/IP
à l'université de Berkeley (Californie), intégration de TCP/IP dans une variante d'Unix
Lawrence Landweber (ex-professeur à l'université de Wisconsin, réseau Theorynet de 1977)
la NSF créé un réseau à très haut débit NSNFnet

1984

fin du monopole d'ATT (American Telephone and Telegraph)

Norme écran EGA (Enhanced Graphics Adapter): 640x350 points, 16 couleurs parmi 64

Création d'ALR (Advanced Logic Reasearch Inc
gamme PC haut de gamme, bus ISA, EISA (50% des ventes) et MCA
MTBF constaté 38.000 h en 1991, retours inférieurs à 5%
représenté en France par infodis en 1989 (Jean-Louis Gourseaud)

Marion Vannier à la tête d'AMSTRAD France (06)
50.000 machines vendues en 02.1985, demande 20.000/mois

AMSTRAD CPC 464, "le tout complet" (10)

processeur Z80, 64 Ko RAM,
clavier QWERTY 74 touches, lecteur de cassettes intégré,
moniteur 640x200
2990 F avec moniteur noir et blanc,
4490 F avec moniteur couleur, lecteur de disquette externe 3" 2890 F
CPC 664 en 05.1985, CPC 6128 en 06.1985
2.000.000 vendus en Europe de 1984 à 1989
APPLE Iic
plus compact et plus maniableque le IIe, UC 128 Ko, processeur 8 bits 6502 C, lecteur 5"1/4 140 Ko intégré, affichage 80 colonnes, 6 sorties (imprimante série, modem, souris, vidéo, péritel, lecteur supplémentaire)

APPLE Macintosh

Steve Jobs, Steve Wozniak et John Sculley
processeur 68000 16/32 bits 8 MHz, ROM 64 Ko, RAM 128 Ko extensible à 512 Ko,
lecteur 3"1/2 400 Ko, moniteur 512x342, clavier détahable,
5 sorties (imprimante série, modem, clavier numérique, souris, lecteur supplémentaire),
fenêtres, écran graphique haute résolution
Macintosh Plus en 01.1986
Création de DELL Computer Corporation par Michael Dell (19 ans)
stratégie basée sur la vente directe, sans passer par les réseaux de distribution traditionnels
filiale française fin 1989 (Philippe D'Argent)
en 1991, CA 890 millions ì (dont 4.5% pour la France), bénéfice 51 millions

HEWLETT-PACKARD HP 110: portable, 4 kg, Lotus 1-2-3 incorporé (3000 ì)

IBM PC/AT (Advanced Technology, 08)
fin 1984 en France (PC-AT couleur et HD 20 Mo 63.000 FHT), processeurs 16/32 bits 80286 6 MHz, bus 16 bits, lecteur de disquette 1.2 Mo
Processeurs 80386 SX-80386-8486, connecteurs d'extension 98 broches
IBM PC/AT2 (1985), UC 512 Ko/3 Mo, processeur 80286 24 bits adresses 16 bit données, lecteur 5"1/4 1.2 Mo, disque dur 20 Mo
IBM PC AT-3 (06.1986), 80286 à 8 MHz, 512 ko de mémoire vive, écran couleur et disque dur 30 Mo (50.000 F HT)

SINCLAIR QL (01)
tentative pour mettre l'informatique professionnelle à la portée de tous
prtix 6000 F, la moitié du prix des concurrents directs

GRID Compass (la Rolls-Royce des ordinateurs portatifs)
écran plat à affichage électro-luminescent, 256 Ko de mémoire vive et mémoire à bulle 384 Ko
l'écran se replie sur le clavier, 85.000 F
voyage fin 1984 dans la navette spatiale

IBM portable, 14 kg, pas d'alimentation autonome

PSION Organiser
Organiser II en 1986
CM 32 Ko (1000 F), XP 42 Ko (15000 F), RAM 8 ou 16 Ko, clavier 36 touches, écran à cristaux liquides de 2 lignes de 16 caractères, datapack 64 ou 128 Ko, interface RS 232, 14x7x3 cm
400.000 vendus en 12.1989

TANDY 102
portable autonome, écran 8 lignes 40 caractères, autonomie 16h50
toujours produit en 1990

Imprimante ADOBE Postscript pour Apple
1ère imprimante intégrant un langage de descroption de page

HEWLETT-PACKARD impression laser, qualité 300 points par pouce, 47.000 FTTC

MICROTEK: premier scanner pour micro-ordinateur, au Comdex de Las Vegas (11)

Intégré FRAMEWORK d'Ashton Tate (11)
langage de programmation Fred
Framework II en 09.1986, Framework III 1.0 09.1988, v1.1 05.1989
version réduite Framework Premier en 11.1986 (990 F HT au lieu de 7.950 F)

Logiciel de dessin MAC PAINT livré avec le Macintosh d'Apple (01), développé par Claris

Microsoft PC/MS-DOS 3.0 (08) pour IBM PC/AT (processeur 80286 beaucoup plus puissant)
interpréteur de commande amélioré (les fichiers n'ont plus besoin de se trouver dans le répertoire courant pour être manipulés), utilisation des commandes externes avec des indications de chemin
commande device (config.sys) installant des programmes pilotes dans le système (souris, disque virtuel)
disquettes haute densité 5"1/4 1.2 Mo (80 pistes, 15 secteurs par piste), commande Format améliorée (mais restrictions et problèmes de compatibilité entre unités de disquettes)
nouvelles commandes (attrib, country, device, fcbs, label, lastdrive, select, share)
mémoire vive 640 ko, , disques durs de plus grande capacité (32 Mo)

Microsoft PC/MS-DOS 3.1 (11), disponible mi-1985
support de MS-NET et prise en charge du réseau PC IBM (majorité des commandes utilisables sur les disques, les répertoires ou fichiers et les imprimantes du réseau)
nouvelles commandes (join, subst)
version officielle des PC AT

Intégré OPEN ACCESS de Software Products International, OPEN ACCESS II Plus 12.1988

Logiciel résident Borland SIDEKICK
Traveling Sidekick en 04.1987, Sidekick Plus en 07.1988 (v1.00a)
plus d'un million d'exemplaires en 07.1988

Solveur d'équations TK SOLVER de Software Arts (Visicalc, 12)

Logiciel de DAO VISICAD d'IA Micro (France)
la DAO se différencie de la CAO par l'absence de gestion des objets dans l'espace (réalisation de plans, dessins techniques, shémas, la CAO permettant la manipulation en 3D)
v1.1 1986, v2 03.1986

Magazine DISTRIBUTEC (IDG Communications France)

1985

Technologie INTEL CHMos 3 permettant d'intégrer l'équivalent de 300.000 transistors, 12 MHz, limite à 25 MHz
annonce du 80386 (1987)

Mémoire étendue (XMS, Extended Memory)
sur PC 286 mini, fonctionnement du processeur en mode protégé, le DOS fonctionnant en mode réel ne peut l'exploiter pour l'exécution de programme, mais peut y stocker des données
Windows et OS/2 peuvent y loger des applications et des données
installation sur carte mère ou carte d'extension

APPLE IIe: processeur NCR 65C02 (CMos), 8400 F
écran liquide proposé en 06.1985 (24 lignes de 80 ou 40 caractères, 7000 F TTC)

ATARI 130 ST (Jack Tramiel, 03), 128 Ko

ATARI 520 ST (05)
processeur Motorola 6502 16 bits (16 Go adressables), ROM 192 Ko, RAM 512 Ko (extensible à 4 Mo), port d'extension cartouche 128 Ko, ports parallèle et série, lecteur 3"1/2 500 Ko SF ou 1 Mo DF, 3 générateurs de sons programmables, interface MIDI, écran couleurs 640x200 (4 couleurs parmi 512) ou 320x200 16 couleurs, CP/M v3.0 résident, GEM (8.000 F)

COMMODORE Amiga
processeur Motorola 68000, RAM 256 Ko extensible à 512 Ko (8 Mo avec option), écran 640x200 16 couleurs, drive 3"1/2 ou 5"1/4 (compatible IBM), émulation MS-DOS (17.000 F)

COMPAQ Deskpro modèle 2
256 Ko, 2 lecteurs 5"1/4, 6 connecteurs d'extension (38.300 F)

COMPAQ Deskpro modèle 3
640 Ko, 1 lecteurs 5"1/4, disque dur 10 Mo, 1 unité de sauvegarde sur bande, 4 connecteurs d'extension, 1 carte de communication asynchrone/horloge (87.500 F)

GOUPIL G4 (07)
premier ordinateur équipé de Windows en France, processeur 80186 mémoire vive 128 Ko

IBM 3090
bi-processeur (2 unités de traitements, mémoire centrale commune de 64 Mo)
contrôleur de système 3092 (ordinateur surveillant le 3090)
unité de refroidissement hélium/eau 3097 (TMC - thermal conduction module, rassemblant sur un carré de 9 cm de côté plus de 45.000 circuits sur 33 couches de céramique)
disques magnétiques 3380 doubles densité (225 Go, unité de contrôle 3880, vitesse de transfert 3 Mo/s)
contrôleur de communication 3725 (mémoire 512 Ko à 2 Mo, vitesses 1200 bps à 1.5 Mbps, contrôle de 100 lignes à 9600 bps)
lecteurs de bande 3480 (3 Mo/s, cartouches de 200 Mo)
imprimantes laser 3800 (475.200 lignes/mn) ou à impact 4248 (3000 ligne/mn)
puissance moyenne rapportée à l'IBM PC/XT 10.279
calcul entier 14.658, calcul réel 15.874, fonctions mathématiques 21.476, chaînes de caractères 4.042, remplissage de tableaux 10.994, branchements 7.260, écriture/lecture fichier séquentiel 9.808/26.530, création fichier direct 1.610, écriture/lecture 454/368
armoire métallique de 4mx1m, hauteur 2m, 120 tonnes, consommation 220 kW
système d'exploitation MVS:XA (multiple virtual storage/extended architecture)

LASER Super PC/XT (Video Technologies, Taïwan)
1e compatible à moins de 12.000 F TTC tout compris (30.000 F pour l'IBM PC/XT original équivalent)

5.000.000 d'ordinateurs vendus par SINCLAIR depuis le ZX 80 (record)

TOSHIBA T 300, compatible IBM PC (19.600 F)

KATALAVOX de Martine Kempf (Kempf Lab)
micro-ordinateur à commande vocale pilotant 15 relais programmables
un vocabulaire de 19 mots suffit pour les commandes électriques du véhicule
en 1984, permis F avec mention "commande vocale pour les fonctions électriques"
s'installe à Silicon Valley en 1985

COMPAQ Portable 286


UC 128/640 Ko, lecteur 5"1/4 360 Ko, écran 25x80,
3 connecteurs compatibles PC, sorties RVB et vidéo compostite,
interface parallèle pour imprimante, 29 200 F TTC,
version disque dur 10 Mo 62 450 F TTC.
TOSHIBA PaPman (05)

80C88, MS-DOS 2.2, 256 Ko (512 Ko en option), écran LCD 640x200, 80x25, interface CGA-MDA
en option, écran séparé LCD à matrice passive, monochromme graphique 12" 640x200 ou couleur grahique 14" 640x200
lecteur interne 3"1/2 720 ko, 31.1x6.6x30.5 cm, 3.9 kg, autonomie 8 heures, compatible IBM PC à 98%
(24.500 F, 35.000 F en version de bureau, avec moniteur séparé)
rebaptisé T2000 ultérieurement
Imprimante APPLE Laserwriter
processeur Motorola MC68000, 1 Mo de mémoire vive, 512 Ko de mémoire morte, imprimante intégrée Canon LB-CX 10
langage PostScript, résolution 130 pts/cm, vitesse 2 à 8 pages/mn, 70.000 F (disponible en 06.1985)
PAO: Apple Macintosh/Laserwriter, langage ADOBE POSTCRIPT

BOEING CALC et BOEING GRAPH de Boeing Computer Service

CONCURRENT PC DOS de Digital Research Inc
fenêtres, multitâche, compatible PC-DOS 1.0 et PC/M 86, minimum 512 Ko de mémoire
CONCURRENT DOS 386 en 02.1988

Tableur Microsoft EXCEL pour Macintosh 512 Ko (version 1)
annoncé par Bill Gates pour 09.1985 (tableur puissant, couplé à une gestion de fichier et à un module graphique)
Excel devait être développé sous Windows, mais celui-ci n'étant pas prêt, le développement a commencé sur le Mac
EXCEL PC en 1987

GEM (Graphic Environment Manager) de Digital Research
destiné aux machines tournant sous Concurrent CP/M (IBM PC et compatibles, Apricot F1, etc.)
souris, icônes, menus qui se superposent, etc
Gem 3 en 02.1988

Tableur "intelligent" JAVELIN
conçu par Stanley Kugell et utilisation en système-expert

Correcteur d'orthographe ORTHOGICIEL de Vifi International et Larousse pourle Macintosh

Aldus PAGE MAKER pour le Macintosh (PAO)


version 3.0 en 06.1988

utilisé en parallèle avec
le traitement de texte Word 3

PAGE MAKER PC.

Gestion de bases de données PARADOX d'Ansa Software (Ben Rosen, un des fondateurs de Compaq et Lotus parmi les investisseurs)
langage de programmation PAL société rachetée par Borland en 07.1987 (37 millions ì)
v2.0 1988, v386 1988, v3.0 1989, v3.5 1991

Traitement de texte 4e DIMENSION (4D, 06)
v4.08 en 06.1990, v4.11 1992

Système de gestion de bases de données R:BASE (série 5000)
développé par Microrim, créateur de RBase 4000, distribué en Europe par Microsoft puis Frame en 1989
RBase 5000 v1.01 1988, v3 1990, v3.1 1991

Système de reconnaissance de texte READSTAR (présenté au SICOB)
conçu par Philippe Vincent (société Inovatic)

Micro Applications SUPERBASE, sous interface graphique
SUPERBASE 4 v1.10 1990

Macromind VIDEOWORKS
premier logiciel d'animation pour Macintosh
réalisation de petites séquences en noir et blanc, image par image, évolue sous le nom de Director
v2.0 en 1990

MICROSOFT MS-Win, 1ère version de Windows (05)
Traitement de texte MICROSOFT Word 1.0 (128 Ko de mémoire requise, 01)

1986

Microprocesseur INTEL 80386, corrigeant les défauts du 286 (CHMos 3)
275.000 transistors, taille des registres doublée, bus de données 32 bits (gestion de 4 Go de mémoire physique et 16 To de mémoire virtuelle), mémoire cache de 16 octets ou plus, modes réels ou virtuels (émulation de plusieurs 8086)
12.5 et 16 MHz, 3 à 4.000.000 d'instructions par seconde (3-4 Mips)
20/25 MHz en 1987
80386SX (super 286 ou 386 restreint) 16 bits, 32 lignes d'adresse, 16 MHz
80386 DX 33 MHz en 1989 (CHMos 4)
passe dans le domaine public en 03.1991 (décision du juge Ingram, district nord-californien de San Jose, procès Intel contre AMD), Intel faisant référence au i386 pour le distinguer de ses clones

Standard EGA (09): 640x350 points, 16 couleurs, mémoire requise 109 Ko

AMSTRAD PC 1512 au PCW Show de Londres (Alan Michael Sugar, 09)

premier compatible IBM PC à moins de 5000 F HT (1ère machine à disque dur à moins de 10.000 F HT), système près à brancher
8086 8 MHz, 512 Ko extensible à 640 Ko sur la carte mère, écran CGA 640x200 16 couleurs ou monochrome, 1 ou 2 lecteurs 5"1/4, disque dur 10 (HD10) et 20 Mo (HD20) en option, MS-DOS 3.2 et GEM
prix en F TTC (Hyper-CB, 11.1986)
PC 1512 SD mono 4997 cga 6890, DD 6290/8190, HD10 8790/10.690, HD20 9990/11890, montage HD40 15990/17880
300.000 ex en 1987 (24% du marché européen des ordinateurs 8088/8086)
APPLE II GS (09)
processeur 65C816 16 bits 2.8 MHz, ROM 128 Ko, RAM 256 Ko extensible à 8 Mo (512 Ko en France, slot extension mémoire), coprocesseurs VGC (graphisme, 320x200 16 couleurs parmi 4096, 640x400 4), IWM (entrées-sorties) et Ensoniq (son, 16 voirs, RAM 64 Ko dédiée), 8 slots
logiciels Apple IIe compatiblres à 95% (monochrome 15.000 F, couleur 19.000 F)

APPLE Mac II (02.03)

COMPAQ Deskpro 386 (09)
premier ordinateur à processeur Intel 386 16 MHz, mémoire vive 1 Mo, disque dur 40 Mo, lecteur 5"1/4 1.2 Mo, clavier 101 touches, écran EGA (16 couleurs parmi 64), interfaces série et parallèle, 3 connecteurs d'extension 8/16 bits et 3 8 bits
65.350 F HT (UC 54.750 + moniteur couleur 5.500 + carte EGA 5.100)
opt disque dur 70 Mo (+7.000) ou 130 Mo (+18.000)

CRAY II de Seymour Cray (10.1986)


256.000.000 de 64 bit-words,
244 MHz, refroidi par un bain de fluocarbone
Ordinateur NET TALK de Terry Sejnowski (Université John Hopkins, USA)
sait lire et parler, en autro-apprentissage (biotique)

IBM PC/XT-S (06)
nouveau clavier, lecteurs de disquettes en 1/2 hauteur, disque dur de 20 Mo, mémoire vive 640 ko sur la carte de base, clavier 102 touches, MS-DOS 3.1 (3.2 aux USA), écran monochrome 25 lignes 80 colonnes, couleur graphique 640x200, alimentation 130 W (23.500 F HT)

ORIC Startos, Z80, présenté en 1985

ZENITH 386 (12)
premier micro-ordinateur équipé de mémoire cache (63 ns contre 80 ns à la mémoire conventionnelle)

IBM PC Convertible (Portatif, 04)

TOSHIBA T 1100 Plus à PC Expo (New-York, 07)
version plus puissante du Papman, processeur 80C86 4.77 ou 7.16 MHz (2 fois plus rapide que le Papman 8088), 2 lecteurs 3"1/2 intégrés, modem interne Hayre 1200 bauds en option, 4.5 kg sans accus

TOSHIBA 3100 (04)
premier portable à écran plasma, T 3100e en 11.1988

Console SEGA Master System (12)
processeur Z80 3.6 MHz, RAM 8 Ko, VRAM 16 Ko, résolution 256x192 32 couleurs parmi 64

HARDCARD de la société US Plus Development Corporation (filiale de Quantum Corporation)
disque dur 10 Mo de 25 mm d'épaisseur (espacement entre deux connecteur 26 mm sur l'IBM PC), sur une carte enfichable dans un IBM PC ou compatible (carte longue 33x10 cm), poids 1 kg, consommation 11 W, tensions 5 V et 12 V prélevées sur le connecteur d'extension)
9.950 F HT

Système-auteur EURIDIS de Vifi-Nathan, sur Thomson MO5 et TO7/70, et nanoréseau Leanord

Microsoft MS-DOS 3.2 (03)
disquettes 3"1/2 720 ko (80 pistes, 9 secteurs par piste) et clavier étendu 102 touches
nouvelles commandes (driver.sys, replace, xcopy)
appelé ROM 2.0 quand il est installé en mémoire morte (Psion MC 600)

Logiciel de micro-édition professionnel VENTURA PUBLISHER sur IBM PC, distribué par Rank Xerox
v1.2 améliorant quelques points de détail
v2.0 (ergonomie améliorée), v3.0 1988, v4.0.1 05.1992

MICROSOFT Windows en version française (09)

Premier virus sur IBM PC, contaminant le secteur de démarrage du disque dur
appelé Brain, Pakistani Brain, Lahore ou Basit.
Ecrit par deux frères qui tenaient une boutique d'informatique à Lahore au Pakistan pour contaminer les copies pirates d'un programme qu'ils vendaient aux médecins.
Il réduit l'espace disponible sur le disque et dans la mémoire.
Une variante, Clone B, peut détruire la FAT sur un ordinateur allumé après le 5 mai 1992.

Jeu d'échec CHESSMASTER 2000 d'Electronic Arts, pour Atari ST, Amiga, IBM PC et compatibles

sacré Champion des jeux d'échec sur ordinateur personnel à L'US Open 1986
niveaux de 1 à 12, option spéciale pour les novices, 3 options de jeu pour le choix du coup de l'ordinateur (normal, "coffeehouse" ou choix au hasard du coup, meilleur coup")
plus de 71.000 ouvertures référencées, les 100 parties les plus célèbres disponibles, retour en arrière, changement d'options en cours de jeu, liste des coups déjà joués, des pièces capturées, examen des coups joués par l'ordinateur, aide permanente, option apprentissage (positions jouables en grisé), notation classique ou abrégée, horloge, etc., affichage 2 ou 3 dimensions, jeu au clavier ou à la souris
TETRIS, jeu de réflexion
créé par Alexei Pajitnov, étudiant en mathématiques appliquées à Moscou, et inspiré du Pentomino
suite à de nombreux procès, Nintendo le propose sur sa GameBoy en 1989
Pajitnov, ayant rejoint Microsoft, ne touchera des royaltiers qu'à partir 1997

HEBDOGICIEL
premier serveur de téléchargement en France (3615 HG, 10)
câble pour Amstrad 464/664/6128, MSX, Thomson, Oric 1/Atmos (150 F)

Magazine TELECOMS International (IDG Communications France)

1987

INTEL 386 20 MHz (07)

Bus MCA sur l'IBM PS/2 8560 (4)

Bus EISA développé par COMPAQ (04), compatible avec les cartes ISA

Apparition de la norme VGA (Video Graphics Array) d'IBM (04)
320x200, 256 couleurs ou 640x480 -16 (palette 242.144 couleurs)

ATARI Mega ST (07), premier micro-ordinateur équipé de 4 Mo de mémoire vive

COMPAQ Deskpro 386/20 (11), mémoire cache, disque dur optionnel 70 Mo

COMPAQ Portable II (03), écran à plasma, disque dur 20 Mo

IBM PS/2 (02.04)

80286 10 MHz, bus de données MCA (Micro Channel Architecture, incompatible avec le bus ISA des PC), mémoire vive 1 Mo, disque dur 44 Mo, lecteurs 3"1/2 1.44 Mo, écran VGA
PS/2 modèle 30 en 04 (bus IBM PC au lieu du bus MCA)
1.000.000 d'IBM PS/2 vendus dans le Monde en 03.11
IBM PS/2 386 (04)
processeur 386 20 MHz, ecran VGA, lecteur 3"1/2, bus MCA, mémoire vive 2 Mo, disque dur 120 Mo, système MS-DOS 3.3
12.000 FHT
TANDY (USA) achète GRID puis VICTOR (Suède)

Portable AMSTRAD PPC (présenté au Comdex de Las Vegas, 11)
processeur NEC V30 (éq 8086) 8 MHz, RAM 512 ou 640 Ko, 1 ou 2 lecteurs 3"1/2 720 Ko, écran LCD 8" monochrome 640x200, poids 5.4 kg
PPC 512 5325 F, PPC 640 DM 7700 F, 2 lecteur, modem intégré)

Souris scanner CAMERON Handy Scanner


PHILIPS et SONY présente le standard de compact-disc enregistrable CD-WO (compact-disc write once, 11);
1ère série de spécifications envoyée en 02.1988 à toutes les société impliquées dans le marché du CD
le CD-WO reste compatible avec le CD-ROM (même taille, 12 cm, vitesse de rotation variable au format CLV, capacité environ 600 Mo, structure d'encodage des données par secteur de 2 Ko)
système de guidage de la tête de lecture différent, ainsi que le contrôle de la vitesse de rotation du disque (le CD-WO comporte un pré-sillon de qguidage, doté de ses propres signaux de synchronisation

disques durs amovibles Datapack de TANDON Computer
premier disque dur amovible

Consoles NINTENDO en France (10)
au Japon, 1 foyer sur 3 possède une console Nintendo

Consoles SEGA en France (07), 30.000 unités vendues en 1987

5 nouveaux virus recensés: Alameda, South African, Lehig, Vienna et Israël.
Alameda, repéré au College Merrit de Californie, infecte le secteur de démarrage du disque et peut l'altérer de façon irréversible.
plus de 150 virus seront connus au début des années 1990.

Microsoft MS-DOS 3.3 (02.04) pour l'IBM PS/2
responsable du développement Pascal Martin (français)
mémoire conventionnelle libre 8086/286-386 575/575 ko
extensions RAM sur 286/386
disquettes 3"1/2 1.44 Mo, possibilité de 4 partitions de 32 Mo sur disque dur (partitionnement multiple, volume principal C:, volumes d'extension D: à F:), support des disques durs Winchester 44, 70 et 115 Mo (modification de la commande fdisk)
jeux de caractères internationaux (commutation de pages de codes, 256 caractères par page, page 850 normalisée Iso, 437 ancien jeu de caractère du PC), commande keyb suivi du code de page remplaçant keybfr
nouvelles commandes (append, call, chcp, display.sys, fastopen, fdisk, keyb, nlsfunc, printer.sys)
commande call (autoexec.bat, chaînage de plusieurs fichiers .bat), fastopen (cache-mémoire conservant les chemins des fichiers ou catalogues récemment utilisés)
MS-DOS 3.4, disques durs supérieurs à 32 Mo
MS-DOS IV, projet de Dos multitâches, abandonné

Système OS/2 1.00 (04, présenté au Comdex en 11)
système multitâche en mode texte déverloppé par Mircosoft et IBM, destiné à concurrencer MS-DOS, Unix et le Macintosh
commercialisé par IBM en 12.1987, quelques mois après la présentation de l'IBM PS/2 (d'où sa réputation d'être dédié à cette machine)
kit d'adaptation à la disposition des constructeurs (adopté par Compaq, Hewlett-Packard, Olivetti, Zenith et Goupil)
responsable du développement Marc Mackaman (Microsoft)
v1.0 puis, en 10.1988, v1.1, avec le Windows Presentation Manager et une nouvelle de gestion de fichiers (toujours en 16 bits, n'exploitant pas les capacités du 386, nécessite 3 Mo de mémoire vive et 6 Mo sur le disque, boguée)
v1.2 corrigée et nouveau système de fichiers HPFS (problèmes d'impression)
v1.3 (1991) plus stable, moins gourmande en mémoire et plus rapide, mais non promue par IBM et Microsoft, dans l'attente de la version 32 bits (OS/2 386 déjà prévu pour 1989
rupture avec Microsoft au 2e trimestre 1991 (reprise des travaux par les programmeurs d'IBM)
v2.0 11.1991 (pour 386, SX mini, 4 Mo de mémoire vive et 12 à 25 Mo sur le disque dur)
MICROSOFT Windows 386

BORLAND rachete Ansa Software en 07 pour 37 millions ì
acquisition de la base de données Paradox

Fondation de NAT SYSTEMES (11.1987, Paris) par Christophe Gissinger et Olivier Dellenbach
réalisation, en moins de 6 mois, d'un compilateur Pascal respectant à la fois les syntaxes du Turbo Pascal de Borland et du Pascal UCSD et comprenant des extensions objets, fonctionnant sous OS/2 (à la demande du groupe Axa)
contact avec Microsoft en 06.1988 pour la commercialisation du programme
réalisation du Quick Pascal en 1989

Tableur EXCEL pour PC, sous Windows de Microsoft (dérivé d'Excel pour Macintosh 1985)
v2.0 1988, v2.2 1989, v3 07.1991, v4 1992, version OS/2 1989

Développement hypertexte sur HYPERCARD (Macintosh)

Traitement de texte Lotus MANUSCRIPT (07), premier traitement de texte de Lotus

Borland QUATTRO
v1.0 (09.1988), v1.4 1989
QUATTRO PRO 1989, v3.0 1991, QUATTRO PRO pour Windows 01.1993

Traitement de texte SPRINT de Borland (09), v1.5 1988

Borland TURBO BASIC (11), Borland TURBO C (11), v1.5 en 1988, v2.0 1989

Logiciel de CAO TURBO CAD 3D de la société française Handshake (v1.7)
v2.5 en 03.1989

Générateur de système-expert VP-EXPERT de Paperback Software (05)
société d'Adam Osborne (premier portable)
8000 ex vendus en 2 mois, soit l'ensemble des ventes de autres générateurs sur micro (Guru et M1)

le 27.10, Hugues Leblanc, PDG de La Commande Electronique (LCE) fait saisir un numéro de la revue PC Hebdo qui décrit le fonctionnement de Copywrite
les sociétés Artware et PC Mart (logiciel Copywrite) se portent partie civile aux côtés du journal
saisie annulée en appel le 01.07.1987, le journal n'a jamais reparu
nouveau référé en 08.1987 puis échec
dernier procès aboutissant à la condamnation d'Artur Piotrowski, dirigeant des sociétés PC Mart et Artware à 1 F de dommages et interêts à LCE et 10.000 F de frais de justice, LCE ayant demandé 2.000.000 F (condamnation s'appuyant sur les mentions, dans le manuel, des procédures de déplombage de DBase III et Framework d'Ashton-Tate, importé par LCE)
Copywrite peut continuer à être vendu, sous réserve de modification du manuel (effacement des mentions concernant Ashton-Tate)
Artur Pitorowki fait appel

STREET FIGHTERS, jeu de "combats de rues"

1988

Microprocesseur expérimental FUJITSU à portes à effet Josephson
4 bits, 5000 portes, 770 MHz

Travaux de MOTOROLA sur le micro-processeur à architecture RISC (Reduced Instruction Set Computer, ordinateur à jeu d'instructions réduites)
par opposition, les machines à structure conventionnelle (type IBM PC) sont dites de type CISC (Complex Instruction Set Computer)

MOTOROLA 68030 16.67 MHz (4 Mips)

Bus EISA (Extended Industry Standard Architecture, COMPAQ)
bus de données 32 bits, conçu par une groupement de 9 constructeurs, en réaction à l'attitude d'IBM qui exigeait des redevances trop élevées pour l'exploitation de son bus MCA,
compatible avec le bus ISA des AT, 33 Mo/s en 32 bits

Gamme AMSTRAD PC 2000 annoncée le 13.09
PC 2086 disponible en 12.1988, 2386 01.1989, 2286 02.1989

Alliance APPLE/DIGITAL EQUIPMENT (DEC)
John Sculley, PDG D'Apple, et Kenneth Olsen, PDG dde Digital Equipement Corporation

COMPAQ Deskpro 386/33 (07)
processeur 386 33 MHz, mémoire vive 2 Mo, disque dur 84 Mo (micro-ordinateur le plus puissant de son époque)

Présentation du prototype de l'ordinateur NEXT de Steve Jobs (12.10)
idée découlant d'un dialogue avec Paul Berg, biochimiste et prix Nobel, sur le campus de Stanford
investissement initial personnel de 7 millions de ì en 1985 (vente de ses actions Apple)
en 1986, difficultés financières (les investisseurs refusent de travailler avec Jobs)
Ross Perot (milliardaire texan, fondateur de EDS, première société de services au monde, absorbée par General Motors) investit 20 millions de ì en échange de 16% de la société (quitte le conseil d'administration en 12.1991, conservantr 11.5% du capital)
collaboration des universités US de Stanford et Carnegie Mellon (entrées dans le capital de la société)
consultation de 26 universités (choix technologiques, définition des prix, politique de distribution)
1ères configuration livrées en 12 à des étudiants (système 0.8, 6500 ì)
en 03.1989, accord de distribution avec Businessland (création de la division Advanced Systems, configuration de base portée à 10.000 ì)
association avec Canon en 1989 (distributeur exclusif pour l'Asie, 100 millions de ì investis, 16.7% des parts de la société), la société de Steve Jobs passant de 10 millions en 1985 à 600 millions en 1989 sans qu'ait réellement débuté son activité commerciale



processeur Motorola 68030 et coprocesseur 68882 (25 Mz), processeur de signal DSP 56001 20 MHz, mémoire 8 Mo extensible à 16 Mo sur la carte de base, 32 Ko de mémoire statique, mémoire morte 128 Ko, , lecteur de cartouches magnéto-optiques 256 Mo, option disque dur 330 ou 660 Mo, écran monochrome 1120x832 4 niveaux de gris, système d'exploitation Mach 4.3 (université de Carnegie Mellon, compatible avec l'Unix Berkeley BSD v4.3)
Création de PCW Warehouse, filiale du taiwanais Kunnan High Technologies
CA mondial 1.5 milliards ì, 12 usines pour le sport (artocles de sport Pro Kennex, tennis), le nautisme et les micro- ordinateurs)
2 marques (Arche et Kenitec)
activité micro-informatique commencée sous l'égide de Gilbert Lenoir (président de Pro Kennex)

Portable COMPAQ SLT 286

en 1988, TOSHIBA concentre ses activités sur les ordinateurs portables
Alain Barde, PDG de Toshiba Systèmes France. cassette DAT (Digital Audio Tape, SONY, CASIO et YAMAHA)

Consumer Electronic Show de Las Vegas
présentation du CD musical 3" (SONY, 20 mn de musique, accord avec WEA), du CD-Video 5" (5 mn d'images et 20 mn de musique, YAMAHA présente deux modèles de platines CDV), de la

Loi Godfrain adoptée à l'Assemblée Nationale

Union MICROSOFT/ASHTON TATE (13.01)
Bill Gates, PDS de Microsoft et Ed Esber, PDG d'Ashton Tate
licence de Sybase acquise en 1986 par Microsoft
distribution de SQL et mise au point d'une SGBD

premier virus identifié en France (02)
cibles: éditeurs Loriciels, Ere Informatique et Infogramme, dupliqueurs de disquettes CAAV et Start
2 Ko de codes qui commencent à effacer le disque dur à partir d'une séquence de touches particulières
adresse mentionnée Neuilly sur Marne, noms variés (Pascal Le Blanc, Jean-Alain Perilli), adresses variées (205 rue de l'Impasse, 205 place du 8 mai 1945)

Virus de BRANDNOW (éditeur US de MacMag)
message affiché le 02.03 (2e anniversaire du Mac II), sur plus de 6000 Macintosh "Richard Brandnow, l'éditeur de MacMag, et toute son équipe rpofitent de cette occasion pour communiquer leur message universel de paix à tous les utilisateurs de Macintosh dans le monde"

Logiciel Lotus AGENDA de Mitch Kapor (Lotus 1-2-3)
en 1985, Mitch Kapor rêvait d'un bureau sans le moindre papier et créer Agenda
logiciel PIM (Personal Information Managers), gestion d'information personnelle

Samna AMI
un des premiers traitements de texte sous Windows avec Evolution
devient Ami Pro en 1990

Le programme d'échecs DEEP THOUGH bat le Grand Maître International Larsen
Garry Kasparov (Elo 2793) avait affirmé, en 1988, qu'aucun ordinateur ne serait capable de battre un Grand Maître International avant l'an 2000
logiciel (légèrement amélioré) classé 2.550 Elo US
battu 2-0 par Kasparov le 22.10.1989
soutien total d'IBM dans le but de battre Kasparov avant 1992

Logiciel de dessin DESIGNER de Micrografx
dessin vectorisé, pour IBM PC/AT et PS/2 (sous Windows)
v3.1 05.1992;

DIGITAL Research Concurrent Dos 386 (02.1988)
multitâche (4 maxi), multiposte (10 maxi), totalement compatible MS-DOS 3.2, supporte EMS/Lim

Microsoft EXCEL pour Windows sur PC (01, responsable des applications Charles Stevens)
dérivé de la version Macintosh, ne fonctionne que sur AT ou PS/2 (sous Windows)
annoncé pour 1986, v2.0 1988, v2.2 1989, v3 1991, v4 1992

Microsoft MS-DOS 4.0 (07)
interface semi-graphique utilisateur conviviale (Shell), installation simplifiée (programme Select)
disque dur 2 Go, mémoire conventionnelle libre 565/565 ko, gestion de la mémoire vive, des extensions de mémoire étendue et EMS, multitâche
version 4.01 en 1989, version corrigée (bogues au niveau de la mémoire EMS)

Tableur Borland QUATTRO 1.0 (09.1988)
v1.4 1989, Quattro Pro 1989, Pro 3.0 1991

Traitement de texte Logisoft LE REDACTEUR v1.89 pour Atari ST (03)
au cours de l'été 1987, la rédaction du quotidien LIBERATION s'équipe d'ordinateur Atari ST et du logiciel First Word de la société anglaise GST (mise en main d'un outil de traitement de texte très simple et bon marché)
le manque de fiabilité du logiciel conduit à la création d'un nouveau logiciel spécifique dont la conception est confiée à la société toulousaine Logisoft
logiciel TTN, rebaptisé ultérieurement Rédacteur (version commerciale)
utilisé par une trentaine de journaliste à Libération en 1988
vendu 490 F et distribué gratuitement à tout acheteur d'Atari 1040 ST

Tableur SURPASS de Seymour Rubistein (auteur de Wordstar)
Antivirus VIRALARM de la société américaine Lasertrieve
avant chaque exécution du programme auquel il est associé, il vérifie qu'il n'a pas été contaminé
antivirus installé par les techniciens de Lasertrieve (éditeurs, entreprises, particuliers)

Tableur Paperback VP-PLANNER et VP-PLANNER Plus (11)
VP+1.0 1988, VP+2 1989, VP 3D 1990

Intégré WORKS de Microsoft (04)
v2.0 02.1990, Works 2 pour Windows 12.1991, v3.0 01.1993

IBM réduit son soutien financier aux universités, pensant qu'étant dépendantes de son réseau Bitnet (qui a fusionné avec CSnet), elles en prendrait en charge le financement
Celles-ci, équipées de machine Unix sous protocole TCP/IP se tournent vers l'Internet

Débuts d'Internet en France (il y a alors 56 000 serveurs dans le monde)

Affaire RTM
Robert Tappan Morris (23 ans, Université de Cornell) créé
un "ver" (toutes les 3 mn, il se scinde pour créer un rejeton, le géniteur s'autodétruisant automatiquement)
le 02.11, RTM dépose son ver dans un ordinateur du MIT (Massachussets Institute of Technology) mais le ver se dérègle, la phase de reconnaissance s'étant inhibée ("on aurait dit qu'il s'était empêtré quelquepart")
le ver infecte les ordinateurs de Berkeley, le laboratoire de Los Alamos au Nouveau Mexique, le centre Ames de la Nasa et les ordinateurs des laboratoires militaires de plusieurs organismes d'état
dans l'Utah, l'activité du réseau Internet descend à 1-2% des capacités, à 21h21, elle remonte à 5%, 21h41 16%, 22h06 le système plafonne à 100% et s'arrête, asphixié (aucune donnée détruite)
6000 des 60.000 machines du réseau Internet sont infectées, 52.000 utilisateurs sont privés d'informations pendant plusieurs heures
les ingénieurs système ferment le réseau à 4h du matin
2 jours et 2 nuits sont nécessaires pour désinfecter le réseau
perte estimée à 15 millions ì
au procès, les ingénieurs préconisent l'indulgence pour RTM, celui-ci ayant mis en évidence les failles du système, "en toute innocence"

1989

Microprocesseur HITACHI à technologie BicMOS à l'ISSCC (International Solid State Circuit Conference, 02)
32 bits, 70 MHz

Technologie INTEL CHMos 5
investissement de 5 ans et 100 millions ì depuis le CHMos 3 (1985)
amélioration de la densité (composant élémentaire passant de 1.5 à 1 ), la taille de la puce (de 1 à 1.5 cm²) et la vitesse d'horloge (le composant élémentaire étant plus petit, il chauffe moins et permet une fréquence plus élevée, 66 MHz étant la nouvelle limite théorique)
80386 DX 33 MHz (2450 FHT pour 1000 pièces), le nouveau 80386 25 MHz étant un 33 MHz ayant échoué au test de fréquence (2250 FHT), le 16 MHz étant réservé au 80386 SX
coprocesseur mathématique 80387 DX 33 et contrôleur de mémoire cache 80385 33

Microprocesseur INTEL i486
technologie CHMos 4, 1.200.000 transitors (structure triple couche metallique dont les traits les plus fins ont moins d'un micron de largeur)
processeur 80386, coprocesseur 80387, gestionnaire de mémoire 80385 et mémoire-cache de 8 Ko sur le même composant (pour améliorer les résultats de l'ensemble, une partie du 386 a été redessinée, les relations et le microcode ayant été optimisé, les instructions les plus utilisées fonctionnant sur un seul cycle d'horloge)
production en masse prévue pour le 4e trimestre 1989 (25 MHz, 950 ì/6980 F contre 992 ì pour le jeu 386/387/385), et début 1990 pour le 33 MHz
i486 SX en 05.1991: coprocesseur intégré désactivé, 20 MHz, coprocesseur 487 SX 20 disponible (en fait, un 486 complet, son insertion provoquant la désactivation du 486 SX)
i486 SX 25 08.1991 (1ère machine équipée, Nec 3335, 10.1991, soit 10 jours parès son annonce par Intel)
i486 DX fin 1991 (version 50 MHz du 486, 40 Mips)

Microprocesseur INTEL i860
1.200.000 transistors sur moins de 1.5 cm²
3 unités de traitement fonctionnant en parallèle (une pour le calcul sur des nombres entiers, une pour le calcul sur des nombres exprimés en virgule flottante, une spécialisée en calcul d'images graphiques en trois dimensions)
gestionnaire de mémoire et mémoire 12 Ko (4 Ko pour les instructions et 8 Ko pour les données)
contrôleur de bus pour deux bus internes 64 et 128 bits (instructions codées sur 64 bits, données sur 128) et un bus externe 64 bits
processeur à technologie RISC à jeu d'instructions réduit, chacune des 3 unités utilisant le même cycle pour une opération (par exemple, simultanément, une multiplication sur un nombre entier, une addition et une autre multiplation un nombre exprimé en virgule flottante), soit 50 Mips et 150 Mops pour un i860 50 MHz (fin 1991)
Accord IBM-TOSHIBA donnant naissance à Display Technologies, entreprise spécialisée dans la fabrication d'écrans plats couleurs à cristaux liquides

COMPAQ Deskpro 386/33 (07)
processeur 386 33 MHz, mémoire vive 2 Mo, disque dur 84 Mo (micro-ordinateur le plus puissant de son époque)

COMPAQ Systempro
4 Mo de mémoire en standard, 2 disques dur 120 à 300 Mo en miroir, un ou plusieurs i486 (Performances de mini ordinateur, destiné à la gestion de réseaux)

CRAY III de Seymour Cray annoncé en 1989
technologie arséniure de gallium (mobilité des électrons 6 fois plus grande que ceux du silicium, 0.5 mini contre 1 )
d'arpès Seymour Cray, "les 16 processeurs de la machine pourront tenir dans une boîte à chaussures"

ZENITH Z386-25 (02), 4 Mo de mémoire vive, disque dur 310 Mo

ZENITH Z386-33 (06), 1e micro-ordinateur utilisant le processeur Intel 386

ATARI PC Pocket (disponible fin 04)


8088 CMOS 4.91 MHz, mémoire vive 128 Ko, mémoire morte 256 Ko
contenant le Bios, le système d'exploitation (MS-DOS 2.11) et 5 programmes de base,
stockage sur bee-cards (type carte de crédit, inventé par Mitsubishi, 25x85 mm),
32, 64 ou 128 Ko, 512 et 1024 Ko envisagés), alimentation par piles,
module interface RS232 en option
prix 3000 F HT
COMPAQ LTE et LTE/286 (10), au format A4

GRID GridPad: Micro sans clavier, équipé d'un écran tactile et d'un stylo, 1 kg

NEC Prospeed (USA, 10): premier portable à écran couleur plat, 640x400 8 couleurs

PSION Mobile Computer
version MC 200 et 400 spécifiques Psion
MC 600 compatible IBM PC
80C86 4.77 MHz, mémoire de masse 1 à
4 cartouches Flash EPROM (128, 256 ou 512 Ko) ou RAM (64, 128 ou 512 Ko),
écran LCD CGA 640x400 noir sur blanc,
prises RS 232, centronics, connecteur lecteur externe 3"1/2 et écran externe CGA,
2e connecteur d'extension (port série, modem),
MS-DOS ROM 2.0 (équivalent MS-DOS 3.21),
49x314x227 mm, 1.9 kg, autonomie 30 h par piles alcalines
MC 200 5 900 F, MC 400 8500 F, MC 600 compatible PC 15 000 F

ZENITH Minisport (10)
premier micro-ordinateur réellement portatif
format A4, 3.5 cm d'épaisseur, 2.7 kg batterie incluse, 3 h d'autonomie

HEWLETT-PACKARD Laserjet 2P (09)
moteur 4 ppm, démocratisation de l'impression laser

Magazine COMPUTER RESELLER EUROPE (IDG Communications France)

Microsoft QUICKBASIC pour Macintosh (03)
v1.0, responsable des langages Greg Lobdell
v2.0 1987, v4.0 en 1988 (entièrement nouveau par rapport aux précédents)

Microsoft QUICKPASCAL (annonce mondiale par Bill Gates le 27.04)
conçu par la société française Nat Systèmes (3 personnes, dont Christophe Gissinger et Olivier Dellenbach) pour Microsoft France
mise en chantier 07.1988 (suite du premier Pascal NS de 1987)
notion de programmation par objet
Microsoft est propriétaire du programme original et maître des évolutions futures

Traitement de texte MICROSOFT Word 5.0 pour DOS (09)
requiert 384 Ko de mémoire vive et 2 lecteurs de disquettes


Tim Berners-Lee (programmeur au CERN, Centre d'Etudes et de Recherches Nucléaires, laboratoire de physique avancée de Genève), et Robert Cailliau adoptent la norme hypertextuelle SGML (Single Generalized Markup Language, langage unique de balisage généralisé) et définissent les caractéristiques d'une DTD (description de type de document) qui devient HTML (Hypertext Markup Language) qui marque la naissance du world wide web (web, www ou w3)
Le WWW nécessite un browser (feuilleteur ou fureteur) permettant de naviguer à travers les données du site (URL, Uniform Resource Locator) et de les visualiser à l'écran

1990


Microprocesseur AMD 386 DX (Advanced Micro Devices, USA)
premier clone du i386, fréquence 40 MHz
version à faible consommation AM 386 DXL pour portables
après un long procès contre Intel, AMD reçoit le droit de fabriquer un processeur clone du 386 (10.1990, en esrpect d'un accord de licence signé par Intelplusieurs années auparavant puis dénoncé de façon unilatéral, Intel décidant de ne plus permettre de seconde source à ses processeurs)
Intel attaque enuite AMD pour avoir utilisé la marque 386 mais ne peut prouver que le nom 386 est générique
celui-ci passe dans le domaine public en 03.1991 (décision du juge Ingram, district nord californien de San Jose, procès Intel contre AMD), Intel faisant référence au i386 pour le distinguer de ses clones

CONVEX C 2, à0 technologie AsGa
arséniure de gallium
finesse de gravure 0.8 , gain de vitesse par rapport au silicium, consommation électrique suffisamment basse pour conserver un refroidissement par air

Processeur INTEL 486 33 MHz (07), gain de 30 % sur les performances de calcul

Format PCMCIA version 1 (9), extensions de mémoire pour les portables
version 2 (9.1991), connection de mémoires, modems, cartes réseau et disques durs

Microprocesseur INTEL i860
technologie RISC, 1.000.000 de transistors, 4 ko de mémoire pour les instructions sur 64 bits, 8 ko pour les données sur 128 bits

COMPAQ Deskpro 486-33 (06)
8 Mo de mémoire vive, disque dur 650 MO, écran VGA couleur, 126.800 F

CRAY XMP 216 de Seymour Cray (PSA 10)
350.000.000 de calculs sur des nombres à 15 chiffres en 1 seconde

IBM PS/1 (26.06)



machine prête à l'emploi, processeur 80286 10 MHz, mémoire extensible à 1 Mo, MS-DOS 4.0 en mémoire morte, clavier 102 touches, souris, disque dur 30 Mo, écran VGA

Portable Nixdorf 8810/220 à processeur 80386 20 MHz.

INTEL PSC/680
processeur i860 à technologie Risc, 480 megaflops avec 8 processeurs, 7.6 gigaflops dans une configuration à 128 processeurs (hypercube, chaque processeur communique avec les autres), mémoire 64 Mo à 2 Go, 265.000 ì ( 1.600.000 F)

SHARP (04): premier portable à écran VGA 16 niveaux de gris

Portable SHARP PC 8041 (JPN, 06)
portatif couleur vendu en France, écran couleur LCD de 14" en diagonale (27x22 cm), affichage VGA 640x490 16 couleurs ou MCGA 320x200 256 couleurs (palette de 512 couleurs), rétroéclairage par deux tubes fluorescents, processeur 386 20 MHz, 13 kg (64.900 F HT)

TOSHIBA Sparc LT (05)
1ère station portable tournant sous Unix, développé par Sun Microsystems (accord autorisant Toshiba à développer et fabriquer des protables à architecture Sparc et système Sun/OS)
microprocesseur Risc sur architecture Sparc (Scalable Processor Architecture), un écran de résolution graphique 1152x900, poids 8 kg, 13.2 Mips

NOVELL Incorporated et LOTUS Development Corporation annoncent leur fusion en 02.1990, Novell devenant filiale de Lotus
président de Lotus- Novell Jim Manzi (Lotus), vice-président et directeur exécutif de Novell Raymond Noorda (président et fondateur de Novell)
fusion annulée en 07 pour des problèmles de composition du bureau directeur
des actionnaires de Novell (plus de la moitié) intentent un procès à leur directoire et à celui de Lotus en leur reprochant d'avoir signé la lettre d'intention de fusion sans les en prévenir

Norme du CCIT, H 261, pour la visioconférence et la visophonie.
Avec le Jpeg, elle donnera naissance au Mpeg (Moving Pictures coding Expert Group de l'ISO).
Le Mpeg utilise l'image n+3 pour le codage contre l'image précédente pour le H 261.
Autodesk ANIMATOR: animation d'objets à l'écran

Logiciel de dessin Microsoft Windows PAINTBRUSH, dérivé du MacPaint de Claris

Borland TURBO C++

MICROSOFT Windows 3 (06)

Traitement de texte MICROSOFT Word pour Windows (02)
requiert un processeur 386, 2 Mo de mémoire vive et un disque dur

Peter Deutsch (université MCGill à Montréal) créé Archie (Bunyip Information, System), premier catalogue de repérage de l'Internet, permaettant la localisation des fichiers mais la récupération se fait à l'unité

1991

1.200.000 ordinateurs vendus en 1991, dont 900.000 par les 20 principaux constructeurs

CONVEX série C 3
technologie AsGa, interface rapide Hippi (high performance parallel interface), mécanisme matériel Asap (allocation dynamique des processeurs selon les besoins des programmes en cours)
C 3800, 4 modèles (1 2 4 et 8 processeurs), adressage sur 32 bits (64 bits possibles), mémoire physique 4 Go, 250 Mflops à 2 Gflops, 11 à 44 millions de F
C 3400, 1 à 8 processeurs en technologie BicMos, 100 à 800 Mflops (32 bits), 3.6 à 11 millions F
C 3200, 1 à 4 processeurs en technologie CL, 2 millions F

Microprocesseurs économiques AMD série LV
fonctionnement sous 3.3 V (low voltage, au lieu de 5 V précédemment)
alimentation permise en 3 V (2 piles classiques) ou 3.6 V (3 accus cadmium-nickel)
avec Western Digital (contrôleurs pour disques dur et vidéo) et Hitachi (mémoires vives)
associés Toshiba (protables), Texas Instruments, VLSI et Conner (disques durs)
composants AMD et Western Digital prévus fin 1991, premiers bloc-notes équipés mi-1993 (autonomie 8 heures,bivoltage pour la compatibilités avec les cartes d'extension, modem et Fax fonctionnant sous 5 V)

INTEL recommande aux constructeurs de faire figurer la mention "Intel inside" sur leurs matériels
concurrence d'AMD (386-486) et Chips & Technologies (386)
Processeur INTEL 486 DX 33, 486 SX 33 sans coprocesseur mathématique et 486 DX 50 (chauffe exagérément et est rapidement abandonné)

Microprocesseurs double fréquence INTEL
486 SX 40/20 (40 MHz en interne, 20 MHz en externe), 486 SX 50/25, 486 DX 66/33

Microprocesseur 64 bits MIPS R4000 (10, groupe ACE - Advanced Computing Environment)
architecture Risc, 50 MHz en externe, 100 MHz en interne
technologie superpipeline (exécution de deux instructions par temps d'horloge)
versions R4000 PC (179 broches et mémoire-cache primaire, IBM PC et compatibles, petits serveurs), R4000 SC (447 broches et gestionnaire de cache secondaire, gros serveurs), R4000 MC (447 broches, ordinateurs multiprocesseurs)
fabriqué par Integrated Device Technology, LSI Logic et Performances Semiconductor (USA), NEC (JPN) et Siemens (D)
les fournisseurs de système d'exploitation ACE, Santa Cruz Operation et Microsoft prévoient de livrer des outils de développement pour Desktop Unix et Windows NT pour fin 91

APPLE Macintosh Quadra
premier Apple pouvant produire et recevoir les sons en stéréo en 16 bits (qualité CD) (accords Apple/Apple 1981-1991)

COMPAQ Deskpro 486-33 L (06)
486 DX 33, 8 Mo de mémoire vive, disque dur 650 Mo, 128 Ko de mémoire cache, contrôleur ESDI, 256 Ko de mémoire vidéo, écran 640x480

COMPAQ 486/50 L (07)
i486 50 MHz, mémoire 8 Mo extensible à 104 Mo, mémoire cache 256 ko, disque dur 120 Mo (Maxi 2.04 Go, disques durs optionnels 340 ou 510 Mo), 7 ports EISA disponibles, adaptateur VGA accéléré. 120 Mo 90.000 F, 510 Mo 140.000 F

IBM Power Visualization (09)
spécialisé dans le traitement d'images de synthèse et la modélisation en temps réel, 32 processeurs RISC 6000 en parallèle, 2,5 Gflops
500.000 à 2.000.000 ì

NEC 3600
jusqu'à 288 processeurs i486 en parallèle (coût 10 fois inférieur à celui des mainframe grâce à l'utilisation de composants standards)
bus Y-net de Teradata auquel sont rattachées des unités de traitement (Ap pour Application Processor) et des processeurs dédiés à l'exécution des requêtes sur les bases de données (AMP pour Access Module Processor)
unités de traitement composées de cartes comprenant 2 à 8 i486 50 MHz (40 Mips chacun), partageant une mémoire extensible à 512 Mo
6 à 32 processeurs de requête (i486 33 MHz)
gestionnaire de bases de données Teradata
unité périphérique à grappe de disques, système Unix
10.000 Mips en configuration maxi (2.000 mini)
8.8 à 45 millions F
NEC 3700 en projet (4096 processeurs i486 66 MHz en parallèle, nouveau bus)

Ordinateurs PARALLAN (09)
20/10 5 processeurs dont 2 à architecture RISC, pour gérer les interfecs SCSI du disque dur de 676 Mo
haut de gamme 20/60, 2 486 33 Mhz aidés de 4 processeurs RISC, disque SCSI 10.8 Go
552.000 à 1.980.000 F

WESTERN ENERGY 486 DX-33 dopé pour fonctionner à 50 MHz (06)
l'ordinateur le plus rapide de son époque

WESTERN ENERGY Nostromo 486-50 (09)
processeur Intel 486 33 MHz piloté à 50 MHz et refroidi (Ice Cap abaissant la température entre 0 et 3 °C), banc de mémoire vive extensible à 32 Mo (barrettes 50 ns), mémoire cache 512 ko 20 ns, Bios Phenix 256 ko
carte contrôleur PSI (transfert vers disques ou disquettes à travers une mémoire cache rapide de 4 Mo, extensible à 20 Mo, contrôlé par processeur Zilog Z280), interface SCSI, capacité totale gérée 50 Go (taux de transfert en rafale 4 Mo/s, moyenne de 2.5 Mo/s), disque dur SCSI 1.2 Go 14 ms, 2 lecteurs de disquettes 5"1/4 et 3"1/2, 1 lecteur de CD-ROM (avec prise audio et interface SCSI), sauvegarde sur bande numérique DAT (1.2 Go)
carte vidéo Speed Star VGA Plus de Diamond Computers (1024x768 points, 256 couleurs parmi 32.000, 1 Mo de RAm, fréquence de rafraîchissement 72 MHz), moniteur Multisynchro EIZO 16 pouces (Pixel 0.28)
Nostromo 486-50: RAM 8 Mo 60 ns, cache 256 ko, (sans DAT), MS-DOS 5.00, 118.564 F TTC (Pentasonic)

TOSHIBA T 2200 SX
premier portable doté d'une coque en fibre de carbone (fibre de carbone densité 1.49 g/cm², résistance à la pression 2.51 tonne/cm², plastique ABS 1.05/0.750, aluminium 2.7/2.78)

TOSHIBA (04): portatif couleur à écran à matrice active TFT

ZENITH Mastersport 386 SL (09)
premier protatif équipé du processeur basse consommation 386 SL

Disque dur 3.5" (05): IBM 1.079 Go (8 plateaux, 5400), version 2.5" 86 Mo
MICROPOLIS Modèle 2112, 1.05 Go formaté (8 plateaux, 4500 tr/mn au lieu de 3600, contrôleur intelligent SCSI-2, temps moyen de recherche 10 ms, vitesse de transfert de données 10 Mo/s, garantie 5 ans, MTBF garanti 250.000 h soit 28 ans et 6 mois)

MATSUHITA 210 Mo (hauteur 1")

MICROSOFT MS-DOS 5.00 (05)
gestion mémoire basse améliorée, mémoire conventionnelle libre 576/621 ko, macrocommandes, restauration de fichiers possible, installation prévue en réseau, disquettes 5"1/4 3"1/2 1.44/1.2/2.88 Mo
programmes résidents relogés dans la zone entre 640 Ko et 1 Mo, apparitions de Smart Drive (logiciel de cache disque)

le World Wide Web est mis à la disposition du public

des informaticiens du Minnesota créent Gopher, système transversal permettant de "surfer" sur l'Internet (pas d'hypertexte ni d'images)

1992

Processeur INTEL 486 DX2 (4)
fréquence interne doublée

Microprocesseur INTEL "i586" annocé
plus de 4.000.000 transistors, fonctionnant 2 à 3 fois plus vite que le 486, à fréquence égale (8 à 9 fois supérieur pour les calculs en virgule flottante), 100 Mflops

Bus INTEL PCI (9), 32 bits, plug and play (pas de configuration matérielle au branchement)

Bus PCMCIA version 2 (9): connection de mémoires, modems, cartes réseau et disques durs

Gammes COMPAQ Prolinea grand public et COMPAQ Contura, portatif grand public

Adoption définitive du standard de compression JPG.
1- Transformée en cosinus discrète (DCT, dérivée de la transformée de Fourrier permettant d'éliminer la redondance de l'information (échelle de 64 valeurs définissant la fréquence d'apparition d'un pixel de couleur dans un bloc de 8x8 pixels).
2 - Quantification (ou échantillonnage, comparaison des coefficient par rapport à une table dite de quantification).
3 - Codage RLC statistique de Huffman (code court pour des coefficients apparaissant souvent, long pour des coefficients occasionnels).
4 - Compression sous un rapport de 10 à 16/1 sans perte notable d'informations.

BORLAND absorbe ASHTON-TATE (07)
passe à la 3e position des éditeurs de logiciels (derrière Lotus et Microsoft)

Environnement graphique MICROSOFT Windows 3.1 (05)


11 Mo occupés sur le disque dur
polices d'impression True-Type
IBM OS/2 2.0 (05)
système d'exploitation multi-tâche, 32 bits, interface graphique

Virus Michelangelo déclenché le 6 mars 1992, date du 517e anniversaire de Michelangelo Buonarroti dit Michel-Ange
découvert aux Pays-Bas en février 1991
infecte la NASA (200 ordinateurs touchés), le Ministère des Affaires Etrangères des Etats-Unis, 3 ambassades américaines (Toronto au Canada, Addis-Abeba en Ethiopie et La Paz en Bolivie), 4 banques brésiliennes et 2 400 des 3 000 PC du New Jersey Institute of Technology (1 800 compagnies américaines touchées selon Symantec)
L'université de l'Illinois perd les informations de 6 de ses ordinateurs en avançant la date du 6 un jour trop tôt.
un quart des entreprises de la région de Krakow, en Pologne, est touchée..
Plus d'un millier d'ordinateurs contaminés en Afrique du Sud, 8 au Japon, une dizaine en Chine.
Au Paraguay, 10 réseaux d'ordinateur agressés, les bases de données de la société Paraguayan Ceramics et celles du groupe financier Curpayty étant effacés, le journal Rio Negro perdant toutes les données informatiques (la rédaction revenant aux machines à écrire traditionnelles pendant plusieurs semaines).

Microsoft ACCESS (Relational Database Management system for Windows)
système de gestion de bases de données relationnelles (SGBD/R)

Union MICROSOFT et FOX SOTTWARE le 26.06, logiciel Microsoft Foxpro 2.0

1993

Processeur INTEL Pentium (3.1993, Andy Grove, président d'Intel)
intègre le module de gestion du matériel SMM (System Management Mode) apparu sur le i386 S, consommation 13 W (version 3.3 V 6 W en préparation)
2 fois plus rapide qu'un i486 DX2 cadencé à 66 MHz, 3 à 5 fois plus qu'un i486 DX/33 (voire 10 fois en cas d'applications de calcul scientifique)
10.000 Pentium produits en 1993, lencement effectif en 1994

Disquettes IOMEGA Floptical (3)
3"1/2 21 Mo, système à rayon laser holographique, temps d'accès 65 ms, vitesse de rotation 720 tr/mn

COMPAQ 5/66 M (06), premier micro-ordinateur équipé d'un Pentium

IBM Thinkpad 700 (05), portatif, autonomie 5h 40mn

TOSHIBA (03): premier portatif en technologie 3.3 V

MICROSOFT MS-DOS 6
comprend un outil de compression de données (Doublespace)

une équipe d'informaticiens du NCSA (National Center for Supercomputing Application) met au point le browser Mosaic (distribué en shareware, en beta-version, 06)
les sites Web se développent plus rapidement que les sites Gopher, provoquant la scission de la NCSA, une des parties, dont le programmeur Marc Andreesseen, passant au stade commercial et mettant en vente le browser Netscape en 1995, via Intrenet et les BBS

1994
Un disque dur de 1 Go coûte 2500 F, cartes contrôleurs: temps d'accés 28 ms début 1990, 10 ms en 1994

COMPAQ XL Pro 590 (12)
processeur Pentium 90 MHz, mémoire vive 16 Mo, mémoire cache 256 Ko, disque dur Quantum 540 Mo SCSI

DIGITAL Celebris 590 (12)
processeur Pentium 90 MHz, mémoire vive 8 Mo, mémoire cache 256 Ko, disque dur Quantum 520 Mo Fast-Ide sur bus PCI, affichage 64 bit, mémoire vidéo 1Mo (carte à processeur S3 86C684 sur bus PCI), 22.520 F TTC

ELONEX PC-590 B/I (11)
disque dur 520 Mo, mémoire vive 8 Mo, mémoire cache 256 Ko, mémoire vidéo 4 Mo, écran 17"
livré avec MS-DOS 6.2 et Windows 3.11, Ami Pro, Lotus Organizer et souris série
25.260 FTTC

MODULUS Pentium 90 (12)
carte contrôleur bus PCI, mémoire cache 2 Mo, disque dur Western Digital Caviar 2420 Fast-Ide, carte vidéo Diamond Stealth 64 2Mo, 19.500 F TTC

TOSHIBA (11): premier portatif équipé d'un DX4 75 MHz

SONY Playstation

Traitement de texte MICROSOFT Word 6 pour Windows, 25 Mo occupés sur le disque

Traitement de texte WordPerfect 6 pour Windows
31 Mo occupés sur le disque, 6 à 8 Mo requis en mémoire vive

présentation de MSN (Microsoft Network) par Bill Gates (7.12.1994)

45 000 BBS aux Etats-Unis, une centaine en France.
Compuserve est le leader avec un million et demi d'abonnés.
Logiciel de communication fourni lors de l'inscription,
8.95 $/mois pour les services de base, plus 7.70 $/heure pour les communications en période de pointe (connexions gratuites en période creuse).
Prodigy compte 2 millions d'abonnés.
6 utilisateurs admis par foyer, 14.95 $/mois pour les services de base.
America Online et Genie comptent plus de 400 000 abonnés chacun.
America on Line: abonnement 9.95 $/mois pour 5 heures d'utilisation, 3.5 $ par heure supplémentaire.

1995

SIEMENS PC 4 ND (01)
portatif, autonomie de plus de 8 h (2e batterie à la place du lecteur de disquette)

1996

170.000 sites recensés, 46.000 réseaux d'universités, d'écoles, d'entreprises ou institutions dans 140 pays

le Web se dote d'un consortium chargé de gérer son évolution, ISOC (Internet Society, sous la responsabilité du MIT (Massachussets Intitute of Technologyu) et de l'INRIA (Institut National de Recherche d'Informatique et d'Automatisme, organisation à but non lucratif dont l'objectif est de promouvoir l'interconnexion ouverte, propriété de tous, des systèmes avec l'Internet)

création et évolution des normes de communication

ensemble de règles réunies dans la norme MIME (Multipurpose Internet Mail Extensions), dont la version 8 bits du code ASCII permettant l'emploi des langues européennes


1997

technologie Intel MMX 166, 200 et 233 MHz (janvier)
57 nouvelles instructions ajoutées au jeu x86 (gestion de la vidéo et ddu son)

Cyrix K6
8.8 millions de transistors (record 1998)
cache interne 64 ko contre 32 ko pour un MMX (performances accrues de 20 %)

Pentium Pro II 233, 266 et 300 MHz, bus AGP et jeu de composants LX
d'abord réservé aux serveurs et stations de travail, il est ouvert au grand public pour contrer les AMD K6 et Cyrix 6x86 MX
emplacement d'accueil Slot 1 au lieu du socle des autres processeurs

1998

Intel Deschutes, technologie 0.25 microns (0.35 pour le Pentium II), 333 et 400 MHz

Windows 98


1999

Intel Merced, développé avec Hewlett-Packard, premier processeur à architecture 64 bits